Des garde-boue amovibles, pratiques et design

Sur les plateformes de financement collaborative, beaucoup de nouvelles idées design et pratique pour votre vélo voient le jour. Cette semaine , ce sont des garde-boue revisités qui ont retenu mon attention.

En effet, deux projets sont actuellement en cours de financement.

Le premier : le Musguard est un garde boue prenant la forme d´une feuille de plastique en polypropylène. Il se fixe sur le cadre de votre vélo. Il existe en plusieurs coloris et est flexible ce qui permet de l´enrouler lorsqu´on n´en a plus l´utilité.

Car il est vrai que fixer un garde-boue n´est pas une tache difficile en soi mais un garde-boue amovible permet d´adapter son vélo rapidement en fonction de la météo. Un gadget inventé par le designer Jurij Lozic, plutôt malin, pratique et très léger puisqu´il ne pèse que quelques grammes et peut donc se ranger facilement dans un sac ou une poche.

Le second garde-boue, toujours proposé et déjà financé, est plutôt similaire au Musguard. En effet, il fonctionne de la même manière puisqu´il s´enroule. La différence est que le « Plume » se fixe sur la tige de selle. Il est donc placé beaucoup plus haut ce qui devrait le rendre moins efficace.

Yakkay : des casques habillés pour la ville

Vous aimez faire du vélo, mais vous n’aimez pas mettre votre vie en danger pour autant ? Vous voudriez vous protéger avec un casque par exemple, mais ceux en vente sur le marché ne sont pas à votre goût ? Vous leur trouvez une allure bien trop sportive pour vouloir vélotafer avec ? Pourquoi, donc, ne pas allier style et protection ? Pourquoi ne pas créer des casques, qui soient à la limite mettables comme chapeau ou casquette lambda ? Il fallait pour créer pour cela une gamme de casques habillés.

C’est exactement la réflexion que se sont faite les créateurs de Yakkay. Pour tous les amateurs de vélos de ville, il fallait des casques avec lesquels on n’a pas l’air ridicule quand par exemple on porte un costume ou une jolie robe.

En réalité, à la base, ces casques ne sont pas si différents de n’importe quel casque de BMX. Ils en ont la forme et l’aspect. Ils sont également aussi confortables que n’importe quel casque. Seulement, une fois rajouté la pièce imaginée par Yakkay, votre casque sortira à coup sûr de l’ordinaire et vous procurera un style incroyable. Une fois le casque assemblé au tissu, votre casque ressemble plus à un chapeau qu’à un casque.

Si Yakkay a été fondé au Danemark, il ne faut pas y voir une coïncidence. Le fait que les danois font partie des peuples qui aiment le plus le vélo et le « design » a inspiré un groupe de designers danois en vogue qui ont par la suite créé cette entreprise.

On espère que Yakkay saura non seulement convaincre les utilisateurs, mais aussi ouvrir la voie pour d’autres combinaison entre esthétique et vélo.

Monkey Light, vos roues prennent vie.

La plateforme de crowfunding ou financement collaboratif Kickstarter, propose une fois de plus un projet intéressant et ludique qui illumine votre vélo. Monkey Light Pro est un objet composé de plusieurs LED (256 au total) qui se fixe sur les roues de votre vélo est permet d’afficher des animations par le biais d’une application smartphone.

Six personnes travaillent actuellement sur ce projet et cela depuis deux ans et ont déjà vendu une centaine d’exemplaires à travers le monde.

Ce projet est toujours en cours de financement et n’est donc pas prêt d’atterrir en magasin. Mais il sera possible de commander un exemplaire pour un prix de 1000 euros environ.

L’application Monkey Light Pro vous donnera la possibilité de choisir une animation parmi d´autres, qui s’activeront automatiquement une fois les 15km\ atteint.

Le Monkey Light Pro est constitué de quatre branches à fixer sur les rayons de votre roue et s’adapte à différentes tailles de jantes : 26″, 27″, 28″, 29″. Plus de 10 artistes ont été sollicités pour la création des animations et si le projet s’avère rentable et remporte un certain succès, d´autres devraient voir le jour.

Après le projet Revolight dont on a parlé dans un précédent article, et même si certains trouveront ces animations un peu trop voyantes, ce projet a le mérite de donner un petit coup de projecteur amusant sur la pratique du vélo.

Helios Bars, un guidon futuriste et hi-tech pour votre vélo

Un guidon hi-tech et esthétique avec lumière LED intégrée, clignotants , compteur, GPS, le Helios Bars est un projet lancé sur Kickstarter, cette plate-forme collaborative qui permet à chacun de présenter un projet de le mettre en ligne et de faire appel à des donateurs pour le financer.

Cette idée née de l´esprit du californien Kenny gibbs, si elle est entièrement financée, devrait permettre une première production afin de le commercialiser, bien que plusieurs prototypes existent déjà. Le créateur a lancé une vidéo qui montre ce guidon d´un genre futuriste en action.

Pour ce qui est des fonctionnalités proposées, un détecteur changera la lumière des LED arrières en fonction de votre vitesse. Rouge pour une faible vitesse et bleu lorsque celle-ci dépasse les 40 km\h.

Une application Smartphone a même été crée pour l´occasion et proposera plusieurs interactions comme par exemple gérer les éclairages et les changer en fonction de la couleur de votre cycle, mais également de suivre votre vélo en cas de vol, et de jouer les copilotes en indiquant les obstacles à venir.

Les créateurs sont partis plusieurs mois en Chine afin de démarcher des entreprises et de finaliser la mise au point de leur prototype.

Pour le moment , l’Helios Bars est disponible en blanc et noir pour 199 $.Pour un cadre en couleur, il faudra compter 249 $.

Un point négatif malgré tout, on n´a toujours pas trouvé la sonnette intégrée.

Les caractéristiques du Helios-Bar :

  • Batterie : Lithium Ion rechargeable
  • Autonomie : 7 heures
  • Matériel : Aluminium
  • Largeur : 420 mm
  • Attache : 28,5 mm

Le casque vélo invisible suédois : le Hövding

Un projet d’étude long et coûteux

Même si le casque vélo est un élément de sécurité important, de nombreux cyclistes se refusent de le porter en prétextant cette coque inconfortable, encombrante et disgracieuse. C’est aussi que pour répondre à leurs besoin deux suédoises étudiantes en design ont mis un point un casque de vélo invisible pour leur projet de fin d’étude. Il vous protège la tête, respecte votre coupe de cheveux et soigne votre look. Ce casque vélo est le résultat de 7 ans de recherche pour leur thèse.

Anna Haupt et Terese Alstin ont dû pour réaliser ce casque vélo collaborer avec différents médecins spécialistes des traumatismes crâniens et lever près de 10 millions de dollars. La production de ce casque résulte de plusieurs centaines d’heures de simulations, de tests et d’études pour qu’il reçoive le label de conformité européenne (CE).

Fonctionnement du casque vélo

Ce casque vélo invisible et efficace protège à la fois la tête et la nuque se présente sous la forme d’un gros col, d’une grosse écharpe que l’on zippe. Cela ressemble étrangement aux K-way ou aux anoraks où la capuche est camouflée dans le col ; l’airbag se déploie et enveloppe la tête jusqu’au front et aux cervicales lors de chutes ou de chocs.

Ce casque de vélo fonctionne sur le principe d’un airbag qui fonctionne sur batterie. Cette batterie quand elle est en marche a une autonomie de 18 heures. Il est conseillé de recharger toutes les six semaines la batterie pour utilisation quotidienne d’une demi-heure.

Le Hövding est commercialisé dans quelques poignets de pays européens, la France n’en fait malheureusement pas encore partie pour le moment. Mais rassurez-vous on peut le trouver en ligne pour la modique somme de 399€. Alors troqueriez-vous votre bon vieux casque contre l’élégance ?

Les indispensables pour vélo

Tout d’abord parlons de la selle, si vous n’avez pas l’habitude de faire du vélo il est important que vous ayez une selle qui soit confortable. En effet, lors de la reprise, une selle confortable sera moins douloureuse ce qui vous incitera d’autant plus à faire du vélo. Ainsi grâce à un couvre-selle vous pourrez parcourir de longs parcours, et rien ne vous empêche de l’enlever après quelques entraînements !

Un autre élément important est le téléphone. Il paraîtrait fou de partir sur son vélo sans son précieux téléphone. Alors ne vous en faîtes pas depuis le « mobile bag » plus rien ne vous oblige à vous séparer de votre téléphone. Il est également possible d’attacher votre téléphone sur votre vélo et de vous en servir comme GPS. Il vous suffit simplement de fixer le support téléphone sur votre cadre et le tour est jouer. Rassurez-vous le support est souvent accompagné d’une housse étanche, ceci vous permettra donc de parcourir la ville même sous la pluie.

Il voudrait mieux pour vous que votre vélo soit équipé d’un garde boue. En effet, cela vous permettra de ne pas retrouver votre pantalon blanc complètement noir. Très utile et pourtant souvent oublié le garde boue fait partie des indispensables pour vélo. En effet, il vous garantira d’aller d’un point A à un point B sans être obligé de repasser par le pressing.

Le vélo peut demander parfois un certains efforts, il est donc important d’être équipé d’une gourde ou d’un bidon. Cela vous permettra de vous hydrater correctement tout au long de votre déplacement.

Bien entendu, l’antivol fait partie des indispensables pour vélo. Il est essentiel d’en avoir constamment un sur soi pour protéger son vélo. Le casque quant à lui protégera votre tête, il est donc très important de le porter et l’attacher bien entendu.

Une fois bien équipé il ne vous reste plus qu’à sortir votre vélo et arpentez la ville !

La roue intelligente : solution alternative au vélo électrique ?

Pour contrer la présence des vélos électriques sur le marché, certaines start-ups ont mis au point des idées assez novatrices permettant de transformer n’importe quel vélo en vélo électrique. On assiste ici à une vraie révolution qui va totalement bouleverser le marché des vélos électriques.

Comment votre vélo peut devenir électrique ?

Les roues de vélo électriques vont remplacer la roue arrière de votre vélo. Elles sont compatibles avec tous les cycles : Vélo de ville, vélo de course, VTT, … Elles sont équipées d’un moteur afin d’offrir une assistance au pédalage.
L’innovation par rapport aux vélos électriques réside dans le fait que l’utilisateur ne doit activer aucune fonction pour que la roue se mette en marche car les senseurs, capteurs destinés à transformer l’énergie physique du cycliste en signal électrique, s’en chargent en détectant en fonction du terrain si le cycliste a besoin d’aide.

La batterie au lithium pour les nomades

Ces roues intelligentes permettent de transformer n’importe quelle bicyclette en vélo électrique. Parmi celles-ci, on citera le produit de la marque Superpedestrian nommé « La roue de Copenhague ». Ce projet est conçu par des ingénieurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et est soutenue financièrement par la capitale danoise. Cette roue est équipée d’une batterie au lithium qui récupère l’énergie du cycliste lorsque celui-ci est en pente, en phase de freinage ou rétro pédale pour se recharger.

Le moteur électrique auto-rechargeable

La roue intelligente « Smart Wheel » mise au point par la start-up FlyKly est équipée d’un petit moteur qui fonctionne à l’aide d’une batterie électrique ainsi que d’une série de senseurs. Elle se recharge en 3 heures mais également lors du pédalage et offre une assistance électrique au pédalage pendant 50 km.

Des roues qui permettent de resté connecter

Ces roues sont connectées en Bluetooth à votre smartphone via des applications qui permettent de les contrôler. Ces applications permettent de définir une vitesse de croisière : lorsque le cycliste fournit son effort, les senseurs et l’application, qui permet de personnaliser le vélo, vont mesurer chaque foulée de celui-ci afin de lui fournir une poussée lorsque cela est nécessaire. Certains modèles de roues intelligentes permettent également de verrouiller le vélo à distance ou encore de le tracker en cas de disparition via une puce GPS intégrée.