Le guide d’achat d’une VTT

vtt

Il ne faut surtout pas faire un mauvais choix en achetant un VTT. Le rêve de chaque enfant est de pouvoir faire du vélo sans l’aide de personne. C’est en effet tout un art que tout le monde peut utiliser pour se satisfaire. Tisser des liens avec ses proches en faisant une petite balade à vélo ou tout simplement s’éloigner un peu du stress que procurent les routines de la vie quotidienne. Le vélo peut être un outil de sport pour les passionnés ou tout simplement une distraction pour les petits et grands. Quelques critères sont à retenir pour bien acheter son VTT.

Comment bien choisir un bon VTT ?

Les nombreux types de catalogues sur le VTT permettent de bien choisir un modèle qui plaira à chaque personne. Vous pourrez trouver ces catalogues en ligne sur www.cyclopedie.fr par exemple ou sur des autres sites. Mais avant tout, il est nécessaire de bien définir quel est réellement le besoin en vélo avant de faire l’achat. Les critères à prendre en compte sont assez nombreux à commencer par la prévisualisation des nombres de sorties hebdomadaire. Une utilisation plus fréquente nécessite un vélo plus solide, cette gamme nécessite un peu plus d’investissement. Comme il est souvent dit : les meilleurs sont les plus chers, mais cela en vaut réellement le coup.

Il est conseillé d’acheter pour son premier achat un vtt à cadre semi-rigide. Pour ce type de vélo, la fourche avant est dotée d’une suspension qui permet d’encaisser des vibrations et parfois même des chocs qui peuvent arriver pendant la randonnée. Le VTT à cadre tout suspendu est aussi confortable que le premier grâce aux suspensions sur la fourche et un amortisseur à l’arrière, ce type de vélo est utilisé par les professionnels dans les endroits les plus arides. Il est aussi conseillé d’orienter son choix sur les grands nombres de vitesses pour permettre de toujours rouler et de pédaler sans difficulté. Les freins font aussi la différence. Il y a le système de freinage sur jante, le système de freinage à disque, le système de freinage à tambour, et le système de freinage à rétropédalage.

Qu’est-ce qu’il faut savoir sur le VTT ?

Un VTT comme d’autres vélos comporte le cadre du vélo qui est l’élément essentiel, et qui doit être le plus résistant que possible, une fourche de direction qui sert à tenir la roue avant et absorbe les chocs dus à la différence de terrain pour plus de stabilité, le guidon de vélo qui sert à diriger le vélo, les freinages qui sont les éléments les plus essentiels à la sécurité du passager, la selle du vélo, la transmission, les pneus sont également indispensables et déterminent la capacité du VTT à franchir les difficultés des routes ; et les accessoires utiles pour le vélo et pour le propriétaire pendant la randonnée.

Les équipements sont tout aussi importants que les autres, il faut garder une part de ses budgets pour les acheter. Un casque, des gants et des chaussures adéquats qui peuvent protéger les pieds tout en restant confortable en utilisant le pédalier, sans oublier l’hydratation (appelé le bidon fixé sur la porte bidon), une pompe, une cartouche de CO2, les matériaux pour les entretiens comme les produits de nettoyage ou les lubrifiants, et outils de réparation. Il existe aussi d’autres petits accessoires facultatifs comme le catadioptre, le porte baguage si nécessaire, un prolongateur si la route est longue ainsi que le garde-boue pendant les saisons de pluie.

Le VTT : guides et instructions d’entretien

Le principal entretien des vélos est le nettoyage. Il permet de garder les garder en bon état encore pendant longtemps. Un lavage complet se doit d’être fait régulièrement, plus précisément avant et après une sortie. Nécessairement, il faudra un seau, des produits comme le spray ou les lingettes nettoyantes, un chiffon bien propre et des éponges, des brosses pour vélo nettoyer les dépôts de saletés entre les pignons et essentiellement un dégraissant à appliquer sur le pédalier, sur les dérailleurs, sur les pignons et les maillons de la chaîne après un lavage à l’eau savonneuse. Cette lubrification est une étape à ne jamais oublier pour garantir la sécurité du conducteur. Après la lubrification des transmissions, la répartition du lubrifiant peut se faire en pédalant doucement tout en actionnant les vitesses.

Après toutes ces étapes, il faut tout de même passer quelques vérifications avant la route et pédaler tranquillement. Getter un coup d’œil aux câblages, le serrage des boulons, le voilage des roues, le gonflage des pneus et très important, le système de freinage.

Faire du vélo : les grands avantages

Faire du vélo peut réellement sauver des vies et changer la vie quotidienne des gens qui pratique ce sport. Sur la santé par exemple, faire du vélo pendant 30 minutes inclut une réduction des risques pour les diabétiques d’atteindre le deuxième type. La santé mentale, l’amélioration du système cardiovasculaire et respiratoire, réduction des risques de développement du cancer, et même à la lutte contre l’indigestion.

Il est aussi probable qu’une amélioration des performances cérébrales se développe chez les personnes qui font du vélo régulièrement. Mais aussi une amélioration de l’équilibre (souvent constatée chez les personnes âgées), une augmentation du niveau d’énergie et du dynamisme, une aide contre l’insomnie et contribue à la régularisation des humeurs. Ce sport peut également aider les personnes qui veulent perdre leurs excès de graisse.

Vente en ligne de vélos et accessoires
Comment choisir son vélo électrique ?