Where The Trail Ends

 

Après « Art of Flight », Red Bull Media House a produit un autre film tout aussi impressionnant. Il fallait en effet assouvir les besoins des fans de VTT Freeride, après avoir épaté les aficionados de Snowboard Freeride. Art of Flight mettaient en scène des snowboarders professionnels dans les montagnes d’Autriche, de Patagonie ou encore d’Alaska. Avec le nouveau projet Redbull, le « moutain bike » est à l’honneur. Ce sport extrême mêle à la fois prise de risques et grands espaces naturels vierges au relief accidenté. On imagine donc bien la dose d’adrénaline que devrait procurer la simple vue de ce film, réservé aux amateurs de sensations fortes.

Il faudra attendre jusqu’au 21 septembre 2012 pour voir le film événement « Where the trail ends ». Pour faire patienter comme ils peuvent les fans, les vidéastes canadiens de Freeride Entertainment célèbres pour avoir dirigé pendant dix ans la série « New World Disorder » ont proposé une bande annonce raccourcie de 90 secondes. Une jolie manière de tenir en haleine le public et faire la publicité du film, d’autant qu’ils avaient promis une bande annonce complète une fois le million de vue de la première atteinte. Le dernier avant-goût, long de deux minutes et trente cinq secondes permet désormais d’apercevoir les meilleurs riders du monde dans le désert de Gobi. On y voit surtout « Cam » Zink, star du Freeride descendre les monts rocheux grâce à une caméra embarquée sur son casque… ça promet ! Le film ne se déroule pas que dans le désert chinois. Champs de pierre en Argentine et au Népal, montagnes desséchées de l’Utah et de la Colombie britannique : plusieurs zones inexplorées et a priori impossibles à rider ont été bravées par les spécialistes de la discipline.

Darren Berrecloth, Kurtis Sorge, James Doerfling, Andreu Lacondeguy, Robbie Bourdon en neffet, Tyler McCaul, Cam mcCaul, Paul.B, Kyle Strait, Mike Kinrade, Garteh Bueler et bien sûr, Cameron Zink nous proposeront donc dans ce film des descentes vertigineuses au sein de paysages aussi magnifiques qu’effrayants. « Cam » Zink, la tête d’affiche de cette production qui durera 60 minutes est l’un des tous meilleurs pilotes du monde. Il a été le premier champion du monde de la discipline en 2010, année de création du FMBWT (Freeride Mountain Bike World Tour). Pas étonnant de la part de Red Bull et Freeride Entertainment de l’avoir mis en avant dans la bande annonce du film. D’un point de vue visuel et esthétique, « Where the trail ends » promet d’être d’une pure beauté. Il a fallu trois ans de tournage afin d’accumuler assez de matière pour voir naître le film. La qualité des descentes et de la performance globale des pilotes sera au rendez-vous. Mais plus encore, c’est la qualité des images qui promet d’être époustouflante. Le premier « trailer » lancé a été l’occasion de s’en rendre compte, avec les plans en slow motion proposés. Et pour cause, le film a été réalisé avec du matériel de très haute définition. Au-delà de l’intérêt du film pour les amateurs de VTT Freeride, c’est aussi l’occasion de découvrir des paysages incroyables, parfois inconnus.