Vélo de trekking, en route pour l’aventure

Relier la Bretagne à la Chine à vélo ou découvrir le continent américain sur deux roues ? L’aventure à vélo de trekking te tente, mais il te manque le temps. Pas besoin de faire un tour du monde, une randonnée de quelques jours, de temps en temps, apporte le dépaysement voulu. Et puis, en t’entraînant régulièrement sur les routes et chemins de France, tu seras en forme pour faire un plus long voyage quand le moment viendra. Il est même des familles qui partent sur un vélo de trekking pour plusieurs semaines avec les enfants, le chien et tout le matériel de camping. Dans ce cas bien sûr une remorque s’impose.

Le vélo de trekking, choisir la qualité

Quel que soit l’itinéraire choisi, le vélo de trekking doit être robuste. Le confort de la selle joue également un rôle dans le choix du modèle. N’oublie pas que tu y passeras plusieurs heures par jour. Certains modèles sont adaptés aux paysages montagneux, d’autres sont conçus pour transporter des charges importantes. De la qualité du vélo de trekking dépendra en grande partie la qualité de la randonnée. Quand on peut éviter les courbatures, on le fait ! Ton deux-roues doit être agréable à rouler, même chargé comme un baudet et il doit tenir la route même sur un terrain quelque peu accidenté. Enfin, pense à contrôler les freins et l’éclairage avant de partir.

Le vélo de trekking, ne pas perde la boussole

Moyen de transport écologique et économique, le vélo de trekking séduit de plus en plus de cyclistes. Se lançant sur les petites routes et les chemins de campagne, certains n’ont malheureusement pas un sens de l’orientation très développé. Deux solutions pour eux s’ils veulent quand même jouir du plaisir d’un circuit à vélo de trekking : soit ils partent avec d’autres qui savent mieux retrouver leur route qu’eux, soit ils s’achètent un bon GPS. Non seulement ce petit appareil génial permet de préparer sa route, mais il donne les coordonnées latitude-longitude pour trouver où on est sur une carte. Emporter une carte papier et une boussole est quand même une bonne idée. Il est toujours rassurant d’avoir plusieurs cordes à son arc.

Planète D, ou le tour du monde en tanDem
Une rando vélo sur les petites routes de campagne