Vélo couché : pratique pour les longues distances

Inventé par Charles Mochet le vélo couché, aussi appelé vélo horizontal ou vélocar a été conçu de façon à ce que le conducteur soit en position allongée. En effet, celui-ci est couché sur le dos avec les jambes à l’horizontale. La selle est en faite un siège permettant d’appuyer son dos, le pédalier est situé à l’avant et quant au guidon il se situe soit au dessus des genoux soit sous les fesses.

Avantages du vélo couché

Le vélo couché présente de nombreux avantages. Tout d’abord, on constate qu’il y une meilleure pénétration dans l’air que sur un vélo classique. Les avantages sont également présents pour le conducteur, en effet la position allongée est plus adaptée pour le squelette et le cœur. Le vélo couché est plus adapté aux parcours longs au relief légèrement vallonné. La descente permet au cycliste qui est en position allongé de se reposer et d’aller plus vite. Pour ce qui est des montées, il lui est impossible de se mettre en danseuse mais il lui est possible de prendre appui sur le dossier de son siège avec son dos pour gagner de la puissance ! Sur un vélo couché, la récupération est plus rapide, la vision à l’avant meilleure et le confort du siège plus élevée que celui de la selle. Vous pouvez donc bannir vos peaux de chamois, elles ne sont plus d’aucune utilité. Aucune pression n’est exercée sur les poignets ce qui permet de parcourir de longues distances sans douleur.

… et ses quelques inconvénients !

Pour ce qui est des inconvénients, la visibilité à l’arrière est très largement réduite, en effet il n’est pas facile de regarder en arrière lorsque l’on est sur un vélo couché. Cependant pour pallier cette nuisance il est possible d’installer un petit rétroviseur. On constate également une absence de ventilation de part la position allongée. Également ce vélo est moins visible en ville et dans les files de voitures ce qui met le cycliste dans une position plus dangereuse.

Le vélo couché est très stable de par son point de gravité très bas, il est donc possible d’atteindre des vitesses plus élevées qu’avec un vélo classique. Ce type de vélo est plus apparenté à un vélo de randonnée car il est possible de parcourir de longues distances avec moins d’effort. La version vélo couché en tandem existe également.

Depuis quelques temps, il est possible de trouver des vélos électriques couché. Ceci consomment beaucoup moins que les vélos standard ce qui augmente leur autonomie.

 

Le Tour du monde touts frais payés !
Le vélo hydratant… une innovation qui va faire du bruit !