Le casque vélo invisible suédois : le Hövding

Un projet d’étude long et coûteux

Même si le casque vélo est un élément de sécurité important, de nombreux cyclistes se refusent de le porter en prétextant cette coque inconfortable, encombrante et disgracieuse. C’est aussi que pour répondre à leurs besoin deux suédoises étudiantes en design ont mis un point un casque de vélo invisible pour leur projet de fin d’étude. Il vous protège la tête, respecte votre coupe de cheveux et soigne votre look. Ce casque vélo est le résultat de 7 ans de recherche pour leur thèse.

Anna Haupt et Terese Alstin ont dû pour réaliser ce casque vélo collaborer avec différents médecins spécialistes des traumatismes crâniens et lever près de 10 millions de dollars. La production de ce casque résulte de plusieurs centaines d’heures de simulations, de tests et d’études pour qu’il reçoive le label de conformité européenne (CE).

Fonctionnement du casque vélo

Ce casque vélo invisible et efficace protège à la fois la tête et la nuque se présente sous la forme d’un gros col, d’une grosse écharpe que l’on zippe. Cela ressemble étrangement aux K-way ou aux anoraks où la capuche est camouflée dans le col ; l’airbag se déploie et enveloppe la tête jusqu’au front et aux cervicales lors de chutes ou de chocs.

Ce casque de vélo fonctionne sur le principe d’un airbag qui fonctionne sur batterie. Cette batterie quand elle est en marche a une autonomie de 18 heures. Il est conseillé de recharger toutes les six semaines la batterie pour utilisation quotidienne d’une demi-heure.

Le Hövding est commercialisé dans quelques poignets de pays européens, la France n’en fait malheureusement pas encore partie pour le moment. Mais rassurez-vous on peut le trouver en ligne pour la modique somme de 399€. Alors troqueriez-vous votre bon vieux casque contre l’élégance ?

Des garde-boue amovibles, pratiques et design
Yakkay : des casques habillés pour la ville