Histoire du vélo : de la draisienne au BMX

Histoire du vélo : ses débuts

L’histoire du vélo commence en juillet 1817, Karl von Drais, un allemand, parcourut 14,4 km en une heure à califourchon sur une poutre en bois reliant deux roues. Il avançait grâce à l’action de ses pieds sur le sol. La machine utilisée communément appelée draisienne en France a été brevetée en 1818 sous le nom de « vélocipède ». Le principe de cette machine est qu’une personne puisse marcher à une vitesse plus élevée que la normale.

Le premier vélocipède à pédales

L’histoire du vélo se poursuit en 1861, soit plus de quarante ans après, un chapelier apporte à un serrurier Pierre Michaux, une draisienne dont la roue avant est défaillante. Pierre Michaux s’engage donc à la réparer. L’un de ses fils, Ernest teste le vélo et constate qu’une fois qu’il prend un peu de vitesse il ne sait pas où placer ses pieds. Ainsi un repose-pied est installé dans le moyeu de la roue ce qui permettra de la faire tourner. Et la pédale fut créée !

Aller plus vite !

Maintenant on doit rendre le vélo plus rapide. Il faut augmenter le diamètre de la roue avant pour pouvoir augmenter la distance parcourue à chaque coup de pédale, les pédales étant fixées de chaque côté du moyeu de la roue avant. Ainsi, on verra le diamètre de la roue avant augmenter sans cesse au détriment de la roue arrière qui sera de plus en plus petite. C’est ainsi que le grand bi vit le jour.

Quelques années plus tard, le français Jules Truffault transforma le grand bi en acier. Les jantes et fourches furent allégées car elles étaient creuses ; les rayons en bois furent remplacés par des rayons métalliques. Ce grand vélo devient plus maniable grâce à l’utilisation d’un roulement à billes. Ainsi en 1881, les modèles de course pesaient entre 10 et 11 kg. Cependant la roue avant qui pouvait mesurer près de 3 mètres posa des problèmes de sécurité, il fut donc nécessaire de repenser l’idée du vélo.

Le vélo d’aujourd‘hui

L’histoire du vélo se poursuit dans les années 1880 où naquit la bicyclette aux deux roues aux diamètres égales et sa chaîne ! Cependant le cadre de ce vélo était surprenant puisqu’il était en forme de croix. Il faudra attendre 10 ans pour que la forme du cadre change et devienne géométrique.

L’histoire du pneumatique

1891, Charles Terront, vainqueur de Paris Brest Paris, est le premier à être équipé de prototypes Michelin démontables. Ce ne sont en faite pas les premiers, en 1888 un vétérinaire écossais Dunlop avait inventé « le tube de caoutchouc gonflé d’air ».

Les innovations

Très vite différentes petites innovations s’enchaînèrent comme le vélo à deux chaînes, 3 vitesses et le changement de vitesse par dérailleur. Pendant très longtemps le vélo est resté un moyen de locomotion très répandu car bon marché. Le vélo est également très utilisé dans certains pays à très fort courant écologique comme l’Allemagne ou la Hollande.

Amateurs de sensations fortes

Mais l’histoire du vélo ne s’arrête pas là; pour ce qui est des vélos spécialisés ce n’est que plus tard vers les années 1970 que le VTT fait son apparition, suivi du VTT tout suspendu en 1990 et du BMX dans les années 70. Ce vélo était à la base destiné aux enfants encore trop jeunes pour pratiquer la motocross.

Le Tour du monde touts frais payés !
Le vélo hydratant… une innovation qui va faire du bruit !